Saviez vous que

Le cancer est une cause de mortalité importante chez l’enfant, c’est la 1ère cause de mortalité par maladie et la 2ème cause de mortalité après les accidents.
 
Chaque année, en France, 1750 enfants et 800 adolescents de 15 à 18 ans sont diagnostiqués d’un cancer et500 en meurent. Ce qui représente 20 classes d’école.500 enfants qui tous les ans voient leurs rêves brisés.
 
1 enfant sur 440 sera diagnostiqué d’un cancer avant l’âge de 15 ans. Le nombre de cancers des enfants augmente de 1 à 3 % par an en Europe, depuis 30 ans.
 
Il n’y a pas un type de cancer mais plus de soixante types de cancers (leucémie, lymphomes, neuroblastome, médulloblastome, cancer infiltrant du tronc cérébral, etc) ce qui fait que pour chaque type de cancer, il y a peu d’enfants concernés et donc le marché des médicaments est petit et n’intéresse pas les industriels.
 
Il y a des anomalies dans des cancers de l’enfant, qui sont des cancers spécifiques pour lesquels il faut développer des traitements spécifiques destinés uniquement aux enfants.
 
Pourtant les enfants ne sont pas des adultes miniatures
 

Et pourtant,

Les enfants sont les grands oubliés de la recherche. Aujourd’hui, la recherche est essentiellement axée sur les cancers des adultes.

Seulement 3 % des fonds dédiés à la recherche anti-cancer sont alloués aux cancers pédiatriques.

Plus de 50 % des médicaments administrés aux enfants ne sont officiellement pas autorisés chez l’enfant (non spécifiquement développés et testés sur les enfants).

Non rentables : les firmes pharmaceutiques investissent trop peu dans la Recherche & le Développement de nouveaux traitements adaptés aux enfants, faute d’intérêt financier suffisant.

Les chercheurs peuvent parfois consacrer jusqu’à 50 % de leur temps pour chercher des financements indispensables pour leurs projets. Les associations de parents apportent leur soutien mais ne peuvent se substituer à l'Etat.
 
40 ans, c'est le nombre d'années sans progrès thérapeutiques sur certains cancers très agressifs, comme par exemple, certains types de tumeurs cérébrales, de leucémies du nourrisson….
 

N’oublions pas

Aucun enfant n’est à l’abri de cette maladie qui, sans traitement adapté, est mortelle.
 
Comme l’a si bien écrit Marylou Czaplicki, une amie de Marie :
« Conjoncture sans solution ? Les enfants et les adolescents en sont-ils réduits à n’être que les victimes impuissantes de leur cancer à cause d’un manque de financement ? »
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mon rêve c'est que chaque enfant,
chaque adolescent puisse guérir
car leur désir, c'est de grandir et de sourire à l'à-venir.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le Rêve de Marie Dream » est une association loi 1901 déclarée sous le numéro : W712005243 - GAROPIN Didier   11 rue des lauriers    71640 GIVRY
Création et gestion site web S&D COULON